lundi 19 décembre 2011

chez marie-anne


20 commentaires:

Lola a dit…

J'ai bien ri !!
La consigne a été respectée !

Anonyme a dit…

Il s'est donné du mal ce petit ...
En même temps je viens d'apprendre que le contraite de ronde est ....carrée ??? !!!

Anonyme a dit…

Excellent !!!

Coline a dit…

Moi je trouve l'exercice super dur : le contraire de tapissées de livres c'est "vide"?
ça me fait sourire tout au plus...

dany a dit…

super ....... !

lavitaebella a dit…

c'est fort !!

Anonyme a dit…

C’exactement les réponses que ferait un élève autiste Asperger que nous avions l’an dernier...
Il ne comprenait pas ce genre de consignes, si tu lui disais de copier à droite, il écrivait : à droite !
Ou colorie les dessins là-dessous, et bien il coloriait le mot : là-dessous….

Il est particulier cet élève là ? Ou c’est juste une fois ?

Citronnelle a dit…

touchant !

ça montre à quel point, il est difficile de se faire comprendre !

Mon anecdote du genre à moi... bon, je vous l'ai sans doute déjà racontée 40 fois ... mais j'adore la raconter...
Maths, travail sur l'ardoise, consigne : "Je vous dis un nombre, vous écrivez le double. Je donne un exemple, si je vous dis 2 vous écrivez..." un élève répond "4". Tout va bien, ils ont compris, c'est parti...
"Écrivez le double de 5".
J'attends un peu : les petites cervelles cogitent, tous les doigts sont de sortie, c'est beau à voir, on y croit....
"Levez vos ardoises"... Mes yeux parcourent avec délice toutes les ardoises, beaucoup de 10, un 9 qui justifiera de refaire le calcul ensemble et ... Ah !!!!!!! L'ardoise fatale !
"le doub de de" écrit en toutes lettres. Hé! oui! c'est long à écrire, il n'en était pas encore au 5...
Là, évidemment ça rend modeste...

Anonyme a dit…

perso, moi ça m'inquièterait beaucoup, et cela ne me fait pas sourire du tout, car enfin pour ce type d'exercice c'est pas un CP tout de même !
oui il est parfois difficile de se faire comprendre, oui il peu y avoir quiproquo, mais là, rien que son écriture en dit long ... et je ne parierais pas lourd sur son devenir scolaire... on peut trouver des choses non comprises ou des grosses bourdes mais là quand même ça ne me paraît pas relever d'une grande lumière dans tous les étages de son cerveau ..............

Anonyme a dit…

Eh bien moi, ça m'inquièterait si mes enfants avaient Anonyme du 20/12/11:21 en classe. Juger à l'emporte-pièce un gamin rien que sur ça, ça en dit long aussi...

sidonie a dit…

madame ou monsieur anonyme du 20/12 11h21 est sans doute plus graphologue que pédagogue.....

Anonyme a dit…

sans compter que l'écriture est la science des sots. Alors, juger un enfant sur son écriture relève de la sottise!!!

Anonyme a dit…

moi ce qui m'inquiète c'est de trouver ça rigolo ... et aussi de voir tant de pédagos qui tolèrent tout, laissent tout passer, s'extasient devant des choses qui n'en valent pas la peine, et se donnent bonne conscience sous prétexte d'être "ouverts" ... mais au bout du compte, ce gamin là est à plaindre ... mais c'est vrai qu'aujourd'hui pour ne pas paraître ringard, on accepte tout .... sinon on se fait taxer de vieux machin ...
bonjour la tolérance aussi !
de tous temps les hommes n'ont pas été égaux devant "l'intelligence" mais avant, au moins on le reconnaissait (et même je ne suis pas d'accord avec le fait qu'autrefois on y pointait le doigt dessus en appuyant bien fort où ça fait mal)mais aujourd'hui reconnaître qu'un enfant a des difficultés qui risquent fort de l'handicaper plus tard, c'est pas bien ...
alors tout baigne !!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

interdit de rire dans le métier de prof.

Barbara a dit…

oh là là zen calmez vous !

Anonyme a dit…

En même temps le contraire de "tapissé de livres" c'est "vide" hum.... :/
Après ils ont dû bosser quand même pas mal avant de passer à cet exo et voir un enfant faire ça !!!! Waou quand même moi ça me fait peur !!! :/

Emi

Anonyme a dit…

Ah MERCI anonyme ! sourire oui, effet de surprise, mais rire pas vraiment .... pourtant on a le droit et même le devoir de rire quand on est prof ! mais devant ce genre de chose je suis plus atterré que rigolard. (il est vrai que l'exercice était pas très clair pour au moins deux contraires ...)
A ceux qui trouve que j'exagère : si c'était leur enfant, trouveraient-ils cela aussi rigolo ??????

Lola a dit…

Oui, j'ai rigolé à plusieurs reprises sur le cahier de mes enfants, ils ont 30 ans maintenant et savent rire à leur tour.
Faut arrêter de tout dramatiser, on les envoie à l'école dès le CP comme s'ils allaient au bagne.
Le droit à l'erreur existe-t-il ?

Anonyme a dit…

Oui le droit à l'erreur existe, oui moi aussi j'ai rigolé, oui il ne faut pas dramatiser, oui il y a des erreurs qui prêtent à sourire, oui, oui, mais là, mes enfants auraient fait cela, je me serais posé des questions .... même si je considère qu'il ne faut pas aller en classe comme au bagne ... enfin, le débat est clos...
joyeux noël à tous !

fl a dit…

Il ne faut pas se priver de rire de ce genre de chose. Et puis dans un sens sa façon de penser ne répond pas comme attendu mais si plus est le contraire de moins, moins est le contraire de sniom, ça fait très mathématiques mais sa logique différente n'est pas dénué de sens.

Et pour rappel l'enfin de moins de 8 ans ne fonctionne pas avec des objectifs et des buts dans la plus part des cas ce sont des notions qu'il ne peut concevoir. Mais la logique d'un enfant est parfois surprenante va à l'encontre des règles dans lesquelles nous somme figé.

Je trouve ça beau, une nouvelle pensé, personnellement ne connaissant pas l'enfant je serais curieux de creuser un peu plus, il cache peut être un talent et non une tare comme certains le pense.